Sensitive Gestalt Massage


Signification : SGM® ou Sensitive Gestalt Massage

S, pour Sensitive signifie être très précis dans les mouvements tout en prenant soin de la personne. Cette qualité de toucher est maintenue tout au long du massage et permet à celui qui reçoit de faire de plus en plus confiance à celui qui donne. Ainsi, la personne qui reçoit peut faire l’expérience d’être massé de façon agréable ce qui augmente la conscience corporelle. L’huile, les huiles essentielles, le lait corporel et la crème sur la peau contribuent à l’éveil sensoriel par leur texture et odeur.

G, pour Gestalt est un processus qui va amener la personne à prendre contact avec son être au monde par l’intermédiaire du corps. Dans le SGM, ce processus se réalise grâce à l’utilisation de procédés spécifiques tels que la respiration, la visualisation et l’expression verbale après le massage qui favorisent l’émergence de sensations et de sentiments. C’est ainsi que le SGM permet de vivre une expérience holistique.

M, pour Massage se réalise avec une grande variété de mouvements, étirements, mobilisations, vibrations, utilisation de différents rythmes et pressions permettant d’éveiller le système neurosensoriel. On y trouve des techniques spécifiques au SGM telles que l’unification, l’énergétisation et l’enracinement qui permettent de clore chez la personne massée le processus de la Gestalt.

Les buts principaux :

  • Relâcher les tensions
  • Energétiser le corps
  • Augmenter la conscience corporelle

Les bienfaits :

Au-delà des effets physiologiques comme le drainage et la détoxination, le SGM contribue à se sentir léger, plein, en harmonie et contribue à nourrir l’estime de soi. Ce bien-être se prolongera quelques heures après le massage.

Le cadre de pratique : 

Le massage se fait sur une table dans une pièce bien chauffée, calme et agréable. Vous serez allongé sur le dos et sur le ventre, déshabillé ; nu ou en sous-vêtements. Des serviettes et coussins sont à disposition pour votre confort sur la table. On utilise de l’huile végétale, lait corporel et crème.
La séance commence par un court entretien, s’en suit le massage. A l’issue de celui-ci, le masseur vous couvrira avec une grande serviette chaude et quittera le contact pour que vous puissiez pendant quelques minutes commencer à intégrer votre expérience de massage. La séance se termine par un temps de transition pour reprendre contact avec le monde extérieur.

Margaret Elke, la créatrice du SGM :

Margaret Elke est une américaine, qui dans la fin des années 60 à Esalen*, en Californie, a fait la synthèse de différents types de massage (suèdois, shiatsu, californien et amerindien). Inspirée par la Gestalt de Fritz Pearls**, Margaret relie le massage à la Gestalt pour créer le Sensitive Gestalt Massage. Ensuite elle voyage en Europe et enseigne le Sensitive Gestalt Massage.

*Esalen un centre aux Etats-Unis qui a lancé de nouveaux domaines de recherche, la théorie, la pratique et l’action, qui tous ont favorisé le changement social et la réalisation du potentiel humain.

** « Le tout est supérieur à l’ensemble des parties ». Cette petite phrase est le générique de toutes les thérapies dites « holistiques » (du grec holos, le « tout »), dont la Gestalt fait partie. Pour y parvenir, il faut donc découvrir sa propre unité, sa propre structure interne et avoir une vision d’ensemble de soi-même. C’est ce que le psychanaliste allemand Fritz Perls a résumé par « Gestalt », du verbe gestalten, « mettre en forme, donner une structure signifiante ».

prairie rond